Accompagnement éditorial pour autrices de romance
Je vous aide à écrire vos plus belles histoires d'amour.
C'est parti !
Fourni par Blogger.

Bad buzz : une affaire de couvertures (première partie)

Cette semaine, il y a eu une polémique côté romancelandia américaine, avec une graphiste au centre, deux romancières et une ME prises en otage (ou presque).

Voici le résumé en trois actes et un épilogue (toute bonne romance a un épilogue) (je rigole) (👀).

Acte I :
L'illustratrice de Tessa Bailey (couverture bleue) accuse la ME de Chloe Liese de plagiat lors de sa cover reveal (couverture rouge). Elle explique dans un post archivé que la ME a copié 1️⃣ la pose des héros, 2️⃣ les cheveux au vent, 3️⃣ les bras tatoués et... 4️⃣ la touche de rouge.
(👀)
En résumé, elle dit qu'elle a fait l'ébauche et ils en ont fait la couv (sans rémunération).
(Ah, elle suggère de boycotter Chloe qui n'a rien demandé.)

C'est le point de non-retour, ma bonne dame. Elle a plongé dans le monde hostile des réseaux (et des mèmes) car personne n'a réussi à trouvé les similitudes.
Acte II :
L'ironie de l'histoire, c'est que l'illustratrice a elle-même copié, quasiment à l'identique, une couverture de Tessa Dare pour une autre cliente.
(👀)
Acte III :
Le lendemain, l'illustratrice a vidé son compte Instagram et a expliqué qu'elle n'en avait pas parlé à Tessa B., qu'elle n'avait pas voulu blesser Chloe et que la couverture serait changée.

Épilogue :
Tessa B. s'exprime 24 heures plus tard, annonce qu'elle ne partage pas l'opinion de son illustratrice, qu'elle s'est excusée auprès de Chloe et... qu'elle cherche une nouvelle illustratrice pour la nouvelle couv parce qu'elle ne cautionne pas quelqu'un qui appellerait au boycot.
Oopsie daisy.
(Annexes : j'ai pioché mes lectures passées sur Goodreads : historique, western, contemporain, FF... La pose est originale, voyez...)
Sur Twitter, quelqu'un a dit qu'il nous venait l'idée d'accuser à tort, mieux valait faire la sieste, ça passerait.
Cette jeune femme, débutante en romance (elle en lit depuis moins d'un an) a fait deux couvs avec une autrice de best-sellers, elle aurait eu une pub géante à la sortie du roman... Et tout ça s'est écroulé parce que... qui ferait confiance à quelqu'un qui accuse injustement quelqu'un d'autre en public ?

Vos couvertures ne seront jamais originales. Respirez un coup, ça va aller. ❤️

Contact

Caen, France
@editricederomance
@editricederomance

Formulaire de contact

Nom

E-mail

Message

© Jo Ann von Haff 2021