Accompagnement éditorial pour autrices de romance
Je vous aide à écrire vos plus belles histoires d'amour.
C'est parti !
Fourni par Blogger.

Relisez-vous vos traductions ?

💥 Le 24 octobre, la #romancière américaine #TessaDare a fait part sur Twitter de son mécontentement concernant la #traduction brésilienne d'une de ses #romanceshistoriques.


📍 Note : en portugais, il y a quasiment toujours deux traductions : la portugaise et la brésilienne, surtout pour une question d'orthographe.

💥 La traduction brésilienne de Romancing the Duke (Il était une fois un duc, J'ai lu) contient certains termes qui sont jugés offensants pour les Brésiliens.
L'héroïne blanche a des cheveux bouclés et rebelles, et cela a été traduit comme si elle avait des cheveux crépus. Et le héros la taquine justement à cause de ses cheveux.
Forcément, les cheveux crépus sont un sujet de débat parfois virulent (au Brésil et ailleurs), du coup, taquiner quelqu'un à propos de ses cheveux quand quelqu'un en est complexé, ça ne passe pas.
(La traduction portugaise du Portugal n'a apparemment pas de souci(s).)

Forcément, Tessa Dare, même si elle est en train d'apprendre le portugais, il y a des nuances qu'elle ne pourrait pas saisir sans la connaissance des nuances et d'un contexte sociopolitique propre au pays de la traduction.
La #maisondédition brésilienne a présenté ses excuses et a décidé de faire appel à un #sensitivityeader.

⚠️ Quand on passe par #Babelcube, par exemple, on pourrait être tentée d'accepter toutes les offres de traduction puisque cela ne nous coûte rien. Pourtant, si vous ne comprenez pas la langue et ne connaissez personne qui pourrait relire, vous n'avez pas de contrôle de qualité.
Si vous avez une traduction, en portugais (brésilien ou portugais) ou en anglais, vous pouvez me contacter pour une #relecture. 💛

Contact

Luanda • Lisbonne • Paris
@accompagnementeditorial
@accompagnementeditorial
Du mardi au samedi (de 15 h à 22 h)

Formulaire de contact

Nom

E-mail

Message

© Jo Ann von Haff 2021