Accompagnement éditorial pour autrices de romance
Je vous aide à écrire vos plus belles histoires d'amour.
C'est parti !
Fourni par Blogger.

Au bord de la rupture et 6 conflits du genre

💛 #Trope de la semaine : le couple au bord de la rupture !

Habituellement, c'est un couple *marié* au bord de la rupture, parce qu'ils vont tout faire pour éviter le divorce, alors qu'un couple en "simple" concubinage, peut "juste" se séparer.
(On sait que ce n'est pas aussi simple, mais c'est moins compliqué que de mettre un avocat dans le lot, j'imagine. 😅)

La particularité de ce couple, c'est qu'ils n'arrivent plus du tout à communiquer, ils n'ont pas dit « je t'aime » depuis des lustres, alors faire l'amour... eh, pourtant, ils s'aiment toujours. L'autre reste son partenaire idéal, l'homme ou la femme de sa vie.

C'est donc un genre de seconde chance avant la rupture définitive, ils peuvent s'être même séparés physiquement (ils ne dorment plus dans la même chambre, l'un des deux est rentré chez ses parents, etc.), mais ils sont toujours liés et l'idée même de couper ce lien leur est insupportable.

Pendant tout le roman, ils vont essayer de retrouver la flamme qui s'est éteinte. 💛
(C'est un de mes tropes préférés, il y a tellement de pénitence, gniiiiiii !)

💛 Voici 6 conflits :

1️⃣ Un événement tragique n'a pas su les unir. C'est souvent la mort d'un enfant qui signe le début de la fin d'un couple. Ils font leur deuil chacun de son côté, l'un semble aller de l'avant, l'autre ne semble pas avancer du tout, ça provoque des clashs dans les deux sens.
Si l'enfant meurt sous la garde d'un des deux parents, la colère, le ressentiment, en plus de la culpabilité, font un vrai cocktail molotov.

2️⃣ Un des deux est un workaholic, délaissant l'autre (et la famille). Souvent, ils ont une bonne raison : subvenir aux besoins de la famille, leur donner le meilleur, etc., mais ils oublient ce qui est réellement important.

3️⃣ À force d'être parents, on oublie d'être un couple.

4️⃣ On a beau s'aimer, mais si la belle-famille est omniprésente et, combo gagnant, méprisante parce qu'on n'est pas à la hauteur..., sur le long terme, ça peut devenir lassant. 😅

5️⃣ On évolue, donc nos rêves évoluent également, qu'on se mette ensemble à la sortie du lycée ou à la trentaine. Du coup, quand on commence à regarder dans des directions différentes, ça peut devenir compliqué...

6️⃣ L'argent est un des nerfs de la guerre : les emprunts, les dettes, etc., on quitte facilement la phase lune-de-miel. Difficile de rêver d'un voyage à Venise quand la voiture est en panne et qu'on a un emprunt sur 30 ans pour la maison...
Le manque d'argent peut provoquer le 2, la surcharge de travail, donc ça fait deux conflits pour le prix d'un.

Comme vous pouvez voir, le trope au bord de la rupture peut être très (trop ?) terre-à-terre. 😁

Avez-vous d'autres idées ?

Contact

Luanda • Lisbonne • Paris
@accompagnementeditorial
@accompagnementeditorial
Du mardi au samedi (de 15 h à 22 h)

Formulaire de contact

Nom

E-mail

Message

© Jo Ann von Haff 2021