Jo Ann von Haff

Romancière polyvalente. Éditrice zen. Pom-pom girl.

Le machisme conservateur des alphas gagnerait à être nuancé...

 
⛔️ Le machisme conservateur des alphas gagnerait à être nuancé... ⛔️


Nous avons beau aimer certains tropes, certains comportements frôlent quand même la limite, surtout chez le mâle alpha qui est le paragon de la virilité :
✅ beau-fort-sexy-loyal-fidèle,
✅ prince charmant qui traite sa moitié comme une poupée en porcelaine,
et qui est le plus souvent conservateur (chez les Américaines, les alphas sont à 80 % des Républicains pendant que les héroïnes sont à 90 % des Démocrates) :
✅ il est galant (c'est toujours chouette, la galanterie, mais chez les alphas, c'est un autre niveau),
❌ le pourvoyeur (sa femme peut gagner de l'argent, mais qu'elle se le garde pour faire du shopping, l'alpha s'occupe des prêts et des impôts et des courses et des factures en général),
✅ s'occupe de la sécurité de la famille (il sait tout sur les armes et les alarmes et est ceinture noire d'au moins trois arts martiaux),
❌ ne supporte pas que son héroïne sorte avec un décolleté ou montre ses jambes parce ça lui appartient à lui seul,
❌ supporte encore moins le fait qu'elle ait des amis hommes, à moins qu'ils soient gays (parce que l'alpha est conservateur, mais gay friendly).


Pour une héroïne qui est une femme indépendante (ou en voie de l'être), ça peut être un peu compliqué, un homme aussi prévenant, eh ?
Bien sûr, la plupart du temps, c'est exactement ce que recherche l'héroïne (alors que pendant tout le roman, elle cherchait l'indépendance), c'est extrêmement sexy d'après elle et ses amies, et c'est totalement le prince charmant.

❌ Personnellement, je trouve ce prince charmant pas mal machiste, pas mal paternaliste, pas mal possessif, pas mal contrôleur, pas mal beaucoup de comportements qui ne sont pas sexy du tout.
C'est un goût personnel, et c'est une suggestion plutôt qu'une loi, mais... et si nos alphas traitaient leurs love interests un peu plus comme des partenaires et moins comme des enfants ?
Et si nos héroïnes avaient tout simplement le droit d'être qui elles sont sans être contrôlée par un homme dominateur ?
Et si nos héroïnes avaient le même droit que nous ? 💛

Jo Ann von Haff est publiée chez BMR, Bookmark, France Loisirs et Charleston, et a été finaliste du Prix du Livre romantique de 2018. Elle met son expérience de romancière et d éditrice à votre disposition.

Témoignages

Travaillez avec moi

Contact

NIF 2402342439
@joannkamar
Luanda, Angola